Conférencière - Médium - Coach de vie - Thérapeute Holistique

Témoignage vécu

Pathologie récidivante du nombril

par Audrey

Tout a commencé en novembre 2004 alors que j'étudiais la danse à l'université depuis deux ans. J'entamais mon année de licence lorsque j'ai commencé à ressentir de vives douleurs au ventre, près du nombril du côté droit. J'ai vu un médecin qui, pensant à une crise d'appendicite, m'a orientée vers un chirurgien. J'ai donc été opérée quelques jours plus tard. Appendice enflammé…Rien de plus. Les douleurs persistent. Les mois passent. Je ne peux plus danser et la fatigue me gagne. Les douleurs m'épuisent, physiquement et moralement, et je suis contrainte d'arrêter mes études. Pendant un an, je suis suivie par un autre médecin qui me fait faire plein d'analyses et finit par penser à une hernie. En octobre 2005, le chirurgien qui m'avait opérée me propose une seconde opération, pour " réparer " la hernie cette fois-ci…Un mieux. Mais les douleurs reviennent rapidement. En avril 2006, alors que je travaillais, je ressens de très vives douleurs, comme si mon ventre se déchirait de l'intérieur. Verdict: éventration. En mai 2006, je suis de nouveau opérée, par un autre chirurgien et dans une autre clinique. Il me pose une " plaque " au niveau de la paroi abdominale. L'équipe médicale est relativement surprise par mon jeune âge (22 ans), ce type d'intervention concernant surtout les femmes d'un certain âge ayant déjà eu des enfants. Tout se passe bien.
C'est alors qu'une amie de ma belle-mère, s'étonnant de mes problèmes à répétition, commence à me parler d'une " alternative "…Ou plutôt d'une aide, d'une autre façon d'envisager la pathologie. À cette époque, je n'y prête guère attention. Je ne suis pas prête je crois. Et puis, ça va mieux.
Fin 2006, les douleurs réapparaissent. Février 2007, nouvelle intervention chirurgicale. Je désespère. Finalement, j'accepte de m'intéresser à cette " alternative " et cette amie me donne le numéro de téléphone de Chantal.
Le premier contact me plaît: une voix douce, apaisante et une démarche intéressante. Je saute le pas. Premier rendez-vous le 23 mars. Je me surprends à " raconter ma vie " à une " voix inconnue ". Je " vide mon sac ". D'autre rendez-vous suivent. Tout d'abord, on établie un lien entre mes douleurs près du nombril et ma mère (les premières douleurs coïncident avec l'arrivée de ma mère près de chez nous). Difficile de couper le cordon! Sa mère: on l'aime et parfois on la déteste en même temps…Les paroles, des mots sur mes maux, les " exercices " (actes psycho magiques, etc.) et les lectures (La Petite Âme et le Soleil, etc.) recommandés par Chantal me délestent d'un poids. Les douleurs s'atténuent. Puis, on s'oriente vers une autre piste, toujours autour du nombril. NOMBR-IL : le nombre de pères. J'ai deux pères: celui qui m'a donné son nom et celui qui m'a donné la vie…et finalement, ayant été " rejetée " par eux et élevée par ma mère seule, je n'en ai aucun! Je prends conscience de certaines choses. Au lieu de rejeter tout " ça ", mon histoire, je tente de me reconnecter au choix de ma Petite Âme…
Finalement, après quelques séances, les douleurs disparaissent et je reprends la vie " normale " d'une jeune femme de 24 ans. J'ai d'ailleurs repris la danse depuis.
Mettre en lumière et en conscience les origines de son mal n'est pas chose facile. On a plutôt envie de détourner le regard mais quand on fait une petite place à la lumière, on se laisse vite envahir par elle et on finit par accepter qu'elle nous " guérisse ".
Je vais conclure avec cette petite anecdote. Peu de temps après ma dernière opération (février 2007), j'ai rencontré, lors d'un salon, une femme faisant partie de l'équipe médicale (infirmière ou aide-soignante, je ne sais plus) qui s'était occupée de moi à la clinique. Elle demandait de mes nouvelles et je lui parlais de Chantal. Finalement, je la quittais en lui laissant le précieux numéro de téléphone. Un an plus tard, lors du même salon, je la rencontrai de nouveau. Elle me réserva un accueil chaleureux et me remercia de lui avoir donné le numéro de Chantal. Elle avait elle aussi appelé et semblait ravie. Je fus surprise de cette rencontre chaleureuse et me sentis envahie d'une belle lumière, comme remplie d'amour. Voilà pourquoi je raconte un morceau de mon histoire ici: parce que la Lumière est souvent tapit derrière les coins sombres de notre vie, de notre histoire, et que certaines personnes peuvent nous aider à la trouver. Merci Chantal…
Audrey





Les News 

Agenda Conférences 

Séminaires 

Liens

Inscrivez-vous à ma Newsletter

Vous recevrez les informations sur mes conférences, formations et séminaires...

 
   
x

Inscrivez-vous à ma Newsletter

Inscrivez-vous à ma mailing list et recevez régulièrement les informations sur mes conférences, formations et séminaires...